Gazette de l'OSGL Rugby Hors Série

Imprimer
 

Logo osgl rugby

Gazette de l'OSGL Rugby

Infos & humours - Hors Série 2018

vendredi 6 décembre 2019
---


























 

 

Edito

A la une : Interview du Père Noël

Bonjour Monsieur Noël.

- Comment dois-je vous appeler? Nicolas, Saint-Nicolas, Père Noël...?

A cause de ma barbe, beaucoup m'appellent papa... Barbapapa... mais mon vrai nom c'est Sébastien.
J'ai eu plusieurs vies, dont une sur les terrains de rugby.... avec une dernière étape pas très loin de Saint-Genis-Laval.
Avant d'être en rouge comme aujourd'hui, vous m'avez peut-être vu en bleu? A l'époque, je ne faisais pas de cadeau, j'étais plutôt en mode charrue qu'en mode traîneau.
 
- Vous faites quoi maintenant? On ne vous voit plus sur nos écrans. Finies la publicité et les émissions de TV ?
En effet, j'ai raccroché mes crampons et je me suis mis aux bottes fourrées. C'est plus confortable, surtout quand on voyage beaucoup comme moi.
J'habite maintenant en Laponie. C'est un pays bizarre où personne ne connait le ballon ovale. Là-bas, les gens passent leur temps à nourrir mes rennes et préparer mes cadeaux pour ma tournée d'hiver.
Avant, en hiver, je faisais une tournée avec mes copains. J'allais en Afrique du Sud ou en Australie pour jouer; maintenant je me tape 40.000 km pour faire le tour du monde et livrer mes cadeaux. C'est épuisant (soupir). Vivement le printemps que je puisse me reposer pour de bon. J'aime bien le printemps car ça me laisse le temps de me poser dans mon canapé pour regarder les copains jouer le tournoi des 6 nations...
 
- Ce nouveau métier de Père Noël, ça doit vous faire beaucoup de travail Barbapapa ?

Oui, mais je vous avoue que je délègue pas mal. J'applique les mêmes principes que sur le pré: d'abord je fonce et ensuite je distribue sur les côtés.  Aujourd'hui, je passe devant, je remplis ma hotte et ensuite je donne les cadeaux aux nains qui m'entourent pour qu'ils aillent les donner ....ceux que vous appelez les arrières (rire). Je fais sous traiter la distribution des paquets à des sociétés de lutins un peu partout dans le monde. Si vous les voyez passer chez vous le soir de Noël pensez à leur offrir un bière de Noël...il adorent (rires aux éclats).
 
- Qu'est ce qu'on vous souhaite pour Noël ?
Du bonheur et de la joie pour mon équipe de lutins. A mon tour de vous adresser mes vœux pour Noël et pour la nouvelle année qui arrive. Je souhaite le meilleur pour votre club de l'OSGL. De là-haut, j'ai vu que vous alliez mieux depuis quelques semaines. Bravo les gars !  Franchement, je suis heureux pour vous, vous le méritez. Pour vos jeunes, pour les enfants, pour les copains vétérans et pour toutes vos familles, je vous adresse mes chaleureuses pensées! 
Juste pour finir, je formule un dernier vœux: que la France soit championne du monde en 2019.

Merci Barbapapa, joyeux Noël et bonne année !

 

Fédérale 3 : La lettre au Père Noël

Cher père Noël, je me présente, je suis Bernard BOUISSET, je suis entraîneur de rugby à l’OSGL. Cette année, avec mes collègues entraîneurs Daniel Andreo (3/4) et Cyril Alemane (réserve) les joueurs de l’équipe Senior nous ont chargé de te faire passer leurs commandes. C’est la première fois que ça nous arrive et nous nous sentons tout honorés qu’ils nous aient confiés cette responsabilité.

D’abord, je dois préciser que je pensais que tu n’existais pas, depuis mes 6 ans pour dire la vérité. Le numéro 12 m’a convaincu du contraire en disant, je cite : « Si tu meu dis encore un fois queu leu pére Noyel, il existat pas, jeu t’épluche. »

Du coup, voici leur liste :

- Le numéro 15 souhaiterait un tube de gomina, un paquet de rasoirs trois lames pour jambes effet satin et un durcissant pour les ongles car la semaine dernière, sur un contact (involontaire) avec un autre joueur (de son équipe), il s’en est cassé un, il était colère. 

- Les 2 ailiers ne savaient pas quoi commander sans l’avis du 15. Ils lui ont demandé et le 15 leur a dit de commander un baume réparateur pour les crevasses des mains mais 3 tubes et aussi un peu d’amour propre.
 
- Les 2 centres se sont battus un moment avant de tomber d’accord sur leur choix : le 12 voulait un marteau, le 13 voulait un gros marteau. Après mûre réflexion (le terme est vaguement exagéré dans ce cas précis), ils se sont mis d’accord pour une clé à molette parce que, je cite le 12 : « La clé à moléteu, c’est bien ôssi pour planter dé clous dans l’acier. »
 
- Le 10 m’a d’abord affirmé que tu n’existais pas mais le 12 ayant surpris notre discussion, il lui a promis une mort lente et douloureuse s’il le, je cite, « reudisait encore une foua, té un fou, tu vas creuver… ». Par conséquent, le 10 voudrait l’intégrale de Johnny et pour contrebalancer, les œuvres complètes de Marguerite DURAS dont le 12 a demandé, je cite : « Cé qui cète p… ? »

- Le 9 a demandé pour la énième fois l’album d’Astérix intitulé « La zizanie », c’est le seul qui lui procure encore émotion, excitation et satisfaction à la fois.

- Le 8 aimerait qu’on l’aide à choisir, son cerveau gauche penche pour le pack, son cerveau droit l’attire désespérément vers les gazelles. Il souhaiterait pouvoir peser le pour et le contre en notant ses états d’âme dans un petit carnet spécialement dédié à cet effet.


- Le 6 et le 7 ont demandé la même chose sans se concerter : des protège-paupières. Les autres années, ils avaient déjà eu un protège-dent, des épaulettes, un maillot renforcé partout partout, un casque, une coquille, des gants, des protège-malléoles mais des protège-paupières, jamais. Et comme ils plaquent avec les paupières quand le reste est pris…

- Le 4 et son copain le 5 ont demandé une wonderbox « Repas de rêve en amoureux ». Quand le 12 l’a appris, il a dit, je cite : « Cé qui qui vous éme tous les deux ? » Nous avons seulement répondu : « C’est le père Noël », ça l’a calmé. Si tu pouvais simplement leur amener cette wonderbox en mettant une photo de toi sur le coffret, ça nous épargnerait un bain de sang.

- Le 1, le 2 et le 3 voudraient que tu leur fasses un cadeau commun et, c’est un défi : 3 places de front dans tous les cars mais aussi dans chaque vestiaire de France et de Navarre, 3 goguenots de front également, sans séparations évidemment. C’est très important pour leur équilibre psychologique m’ont-ils dit. Ce à quoi, le 12, ayant entendu leur requête m’a affirmé, je cite « La sykologique, cé pour lé gros c… » Je ne cautionne pas mais si on l’empêche de s’exprimer il mange des pierres.
 
Voilà tout Père Noël. J’espère que tu pourras gâter mes joueurs, ils le méritent, ils affrontent une saison difficile avec courage, ténacité et intelligence, enfin, pour ce qui concerne le 12 et le 13 j’apporterais peut-être une légère nuance sur le dernier point.


Quant à moi et mes collègues Daniel et Cyril, notre plus beau cadeau serait que les joueurs comprennent les consignes des exercices du premier coup, ou bien que tu mettes fin au conflit israélo-palestinien. La deuxième option nous paraît évidemment bien plus réaliste.

Pour finir, je voudrais te raconter une petite blague que j’ai entendue de Coluche quand j’étais jeune : Connais-tu la différence entre Dieu et le Père Noël ?
Eh bien, c’est que le Père Noël, c’est vrai.

Merci infiniment Père Noël.


 

Le tuto de Noël :

En attendant que le père Noêl lui apporte sa commande de cette année...
Le 12 vous offre en exclusivité la technique de la clé de douze !

Vie du club : Les 10 Voeux pour 2019

Comme le vœux la coutume la nouvelle année est l’occasion de se souhaiter les uns les autres les plus belles choses pour les 12 mois à venir.
A l’OSGL nous n’y couperons pas en cette époque où tout se perd. Donc voici nos 10 vœux pour 2019 !
 
1/ Que pour tous et toutes, cette année 2019 soit synonyme de santé et de bonheur dans une France apaisée.
Ce serait pourtant simple de nommer Richard Dourthe à l’Intérieur.
 
2/ Que l’OSGL se qualifie pour les phases finales du TOP 14 (ben quoi, on fait des vœux non ?) ou à défaut qu’elle se maintienne brillamment en F3.
 
3/ Que nos jeunes pousses de l’école de Rugby conservent leur enthousiasme sur le pré et le bonheur de se retrouver ensemble.
S’ils avaient toutefois des doutes sur le fait qu’il faille en profiter à fond maintenant, qu’ils viennent voir les vétérans un vendredi soir.
 
4/ Que les progrès de la médecine permettent aux vieux corps meurtris des vétérans de retrouver leur lustre d’antan.
C’est quand même dommage d’avoir tant de qualités techniques et de ne savoir qu’en faire.
 

5/ Que Mickey ne fasse plus peur aux enfants (pas la souris, notre Président)
 
6/ Que l’équipe de France Masculine joue comme l’équipe de France Féminine ! Qu’ils laissent s’exprimer leur part de féminité : plaquer à tour de bras, jouer dans les intervalles, montrer courage et sérénité ! Bref ça ressemble à du French Flair.
 
7/ Que l’équipe de France Masculine joue comme l’équipe de France U20 ! Ou que les autres équipes jouent comme leurs U20, au choix.
 
8/ Que l’équipe de France Masculine à 7 marque 1 essai.
 
9/ Que la coupe du monde au Japon soit une réussite, peu importe le parcours de nos bleus (Je déconne).
 
10/ Que vivent les valeurs du Rugby !
 

Les évènements à venir

  • Journée Cochonnaille le 13 Janvier 2019 au Stade de Beauregard, suivi du match de Férérale 3 contre l'ASSMIDA.
     
  • le 19 Janvier : Les M16 et M19 jouent à domicile contre Le Puy.
     
  • Le 27 janvier : match de Fédérale 3 à domicile
    contre Villars les dombes.







     

Vous souhaitez insérer votre publicité dans notre prochaine gazette, contactez Raphaël - sponsoring@osglrugby.fr


Textes et images : Laurent Bory, Christophe Arago, Jean-Baptiste Jusot & Lionel Souquières.
Illustrations : Fred Chetaille (recrue du mercato hivernale)
--
www.osglrugby.fr | contact | FacebookTwitterGoogle+LinkedInImprimer
--
Powered by AcyMailing